Le monde a besoin de la Nouvelle pensée chinoise
2013-10-17 13:58:00
Beijing Information
Yue Daiyun

En 1937, Lin Yutang rédige L'Art de Vivre en anglais, introduisant la culture chinoise à l'étranger. Le livre se retrouve rapidement en tête des ventes, si bien qu'il est traduit en plus de dix langues et réimprimé plus de quarante fois. Sans précédent dans l'histoire de la littérature chinoise, l'aventure de ce best-seller a montré que le monde avait besoin de la pensée et l'art de vivre chinois.

Pourtant, dans les échanges entre la Chine et l'Occident, ce dernier semble toujours avoir gagné la bataille culturelle. Les intellectuels chinois contemporains et la culture moderne sont snobés à travers le monde, voire même méprisés. Il apparaît donc grand temps de remédier à cela.

Aujourd'hui, le monde est en proie à différentes guerres militaires et économiques, à la concurrence pour les ressources ainsi qu'à des troubles sociaux et culturels. Autant dire que la question de la promotion de la coopération se pose avec une acuité toute particulière.

Les Sages chinois croient que l'homme ne peut survivre seul, sans ses congénères. L'état initial de l'être humain se fonde sur les relations et la coopération sociales. Par conséquent, la société dépend de relations interpersonnelles plutôt que d'individus tous isolés. Dans son livre Ethique, l'intellectuel chinois Li Zehou a insisté sur le noumène, ce qui a déclenché un débat sur la raison en Chine et le sens en Occident dans les milieux universitaires nationaux et étrangers.

La « Théorie de l'Empire », l'un des fondements des politiques étrangères européennes et américaines et la cause de nombreuses guerres et catastrophes durant plus de trois siècles, parvient à son crépuscule. Zhao Tingyang, un philosophe chinois, décrit un ordre mondial de style chinois universellement légitime dans son livre Le système Tianxia (littéralement Le système mondial sous le ciel) : Introduction à la philosophie de l'institution mondiale, publié il y a quelques années. Contrairement au modèle de jeu d'intérêt favorisé par l'Occident, dans la Chine ancienne, Tianxia (une nation et une famille sous le ciel) se concentrait sur la recherche de l'harmonie en ce qui concerne à la fois la nation et la famille.

« Le système Tianxia » n'admet pas l'existence d'autres absolus qui ne pourraient être compris, mais croit au contraire que chaque autre personne est une partie de l'ultime Tianxia. Ainsi, les « conflits entre civilisations » sont impensables dans ce système de pensée. Ce type de compréhension est absolument nécessaire dans le monde d'aujourd'hui. Substitut possible à la « théorie de l'empire » qui a longtemps dominé la culture, « le système Tianxia » a progressivement attiré l'attention du monde.

L'influence de la culture chinoise à l'étranger n'a pas été conçue sciemment et imposée. Au contraire, elle a évolué progressivement grâce à l'interaction et la compréhension. Depuis le 18ème siècle, la culture chinoise a intégré la pensée occidentale par l'entremise de Voltaire, de Leibniz, de Jung, d'Irving Babbitt ou de Bertolt Brecht, autant de chercheurs et d'intellectuels de premier rang.

Nous devons respecter nos différences et nos conditions historiques, tout en essayant de ne pas imposer nos propres pensées à autrui. Placée dans le contexte de la mondialisation, nous devons réaliser que la « revitalisation » dont nous parlons se rapporte à celle d'une civilisation avec une histoire de 5 000 ans. Le type de développement dont nous parlons est celui d'un « pays civilisé ». Ces deux aspects présentent une profondeur, une portée et une puissance sans précédent. Nous sommes capables d'apporter une contribution innovante à la civilisation mondiale, à partir de laquelle nous pourrons puiser en abondance tout en maintenant la nôtre. C'est notre point de départ fondamental face à la culture mondiale.

*Yue Daiyun, professeur à l'Université de Beijing.

 

 

 

 

 

 

 

 

Edité par  Yao Xiaodan
Selon moi, il s’agit du concept de « réforme dans la stabilité ». À travers le processus historique de réforme...【PLUS】