Shi Jinbo
2014-01-28 08:14:00
NSSC

Né en mars 1940, Shi Jinbo, natif de la ville de Gaobeidian située dans la Province du Hebei, est diplômé en langue et littérature de l’Université centrale des Ethnies, anciennement Institut central des Ethnies.

Admis à l’Institut de recherche sur les nationalités (IRN) de l’Académie des sciences de Chine où il obtient en 1966 un master en système d’écriture Tangoute, il y débute sa carrière académique.

Shi Jinbo y exerce les fonctions de Directeur du département d’Histoire depuis 1982. Nommé chercheur adjoint en 1983, promu chercheur en 1988, il a de plus reçu la charge de directeur adjoint de l’IRN de 1988 à 1998.

Membre du Comité académique de l’Académie des Sciences sociales de Chine (ASSC) depuis 2002 et élevé au rang d’académicien de l’ASSC en 2006, il dirige actuellement le Centre d’Études de l’ASSC sur la culture de la dynastie Xixia.

En tant que chercheur à l’Institut d’Ethnologie et d’Anthropologie de l’ASSC, il s’acquitte des charges de professeur et directeur de thèse au sein du département d’Ethnologie affilié au Centre de formation pour les aspirants chercheurs de l’ASSC. 

Membre du Comité national de l’identification des reliques historiques et directeur adjoint du Comité des experts pour la protection des livres antiques, il cumule aussi les fonctions de membre du conseil de la Société de l’histoire chinoise, vice-président de la Société nationale des Études sur les nationalités du sud-ouest de la Chine, vice-président de la Société de l’histoire de la philosophie et de l’idéologie des ethnies minoritaires chinoises, conseiller à la Société de l’histoire des nationalités chinoises, conseiller au Musée d’écriture chinoise, conseiller à la Société nationale des Études sur Dunhuang et Tulufan et enfin membre honoraire du conseil de la Société des Études sur les religions chinoises.

Ancien professeur invité de l’Université des langues étrangères de Tokyo, il est actuellement professeur invité à l’Université du Ningxia, et a reçu en 1990 le titre d’ « Expert jeune et d’âge moyen avec contribution exceptionnelle ». Il a été auparavant nommé directeur de l’Institut de recherche sur l’ancien système d’écriture chinois, vice-président de l’Institut de l’histoire des ethnies chinoises et vice-président de l’Institut de recherche sur les ethnies minoritaires chinoises. Il effectue des recherches sur les nationalités depuis près de 50 ans. Son champ d’expertise académique est l’histoire du tangoute, l’histoire des nationalités chinoises et les transcriptions graphiques antiques en Chine.

Outre la publication de 247 articles, dont certains collectifs, il a publié 29 ouvrages (y compris des ouvrages collectifs) et a participé à la rédaction et à l’édition de 27 dictionnaires, dont l’Encyclopédie de la Chine et le Dictionnaire lexico-encyclopédique chinois complet.

 

 

 

 

 

Traduit par Yao Xiaodan

 

 

Edité par  Zhao Xin
Selon moi, il s’agit du concept de « réforme dans la stabilité ». À travers le processus historique de réforme...【PLUS】