Les archéologues exhument un tombeau de 3.500 ans dans le Péloponnèse
2015-10-29 15:54:00
Xinhuanet

Les archéologues ont exhumé le tombeau spectaculaire et intact d'un guerrier remontant à 3.500 ans, dans la " plus impressionante découverte de richesses funéraires préhistoriques de ces 65 dernières années en Grèce ", a rapporté mardi le ministère Grec de la Culture.

Cette excavation menée par une équipe d'archéologues de l'université de Cincinnati ces derniers mois a découvert quelque 1.400 artefacts, dont des bijoux d'or et d'argent, des coupes, des vases de bronze, des pierres précieuses gravées et une épée à la poignée ornée d'ivoire et de dorures, près du squelette d'un guerrier antique, selon un communiqué du ministère.

Beaucoup de ces objets retrouvés à Pylos, comme d'autres à Mycènes dans la péninsule du Péloponnèse, montre une influence de l'art minoen, en provenance de l'île de Crête, selon les experts.

Les scientifiques pensent que ce tombeau et ce trésor pourraient apporter davantage d'informations sur l'essor de la civilisation micénienne et la chute de la civilisation minoenne qui régnait en Grèce il y a 3.000 ans. De plus, cela pourrait révéler comment la culture minoenne s'est transmise aux mycéniens.

Les archéologues, Jack L. Davis et Sharon R. Stocker, ont découvert en mai la tombe de ce guerrier anonyme, longue de 2,4 m et large de 1,5 m, sur le site du Palais de Nestor, un site de l'ère mycénienne, mais l'annonce officielle a été faite cette semaine.

D'après les premières découvertes, ce guerrier a été enterré aux environs de 1500 avant J. C. et il est décédé à l'âge de 30 ou 35 ans.

D'après ces archéologues, une analyse de l'ADN sera ensuite effectuée pour définir les origines de ce soldat inconnu.

 

 

 

 

 

 

 

Edité par  Zhao Xin
Selon moi, il s’agit du concept de « réforme dans la stabilité ». À travers le processus historique de réforme...【PLUS】