Accueil  >  Nouvelles  >  Monde  >  Politique
Le chef de la diplomatie argentine affirme vouloir appuyer une présence tunisienne lors du prochain sommet du G20
2018-04-03 09:32:00
Xinhuanet

En tant que présidente tournante pour l'année 2018 du G20, l'Argentine appuiera la Tunisie dans différentes échéances internationales, a souligné lundi le ministre argentin des Affaires étrangères Jorge Faurie à l'issue d'une visite officielle de trois jours en Tunisie.

La Tunisie pourrait assister aux travaux de la prochaine édition du sommet du G20, prévu à Buenos Aires en novembre prochain, a assuré le chef de la diplomatie argentine.

La visite de M. Faurie a été couronnée par la signature de trois accords dans les domaines de la culture et des études stratégiques. Il s'agit d'un accord de coopération dans le secteur culturel sur une période de deux ans (2018-2020), d'un accord en matière cinématographique et d'un accord bilatéral entre le Centre argentin de l'économie mondiale et l'Institut tunisien des études stratégiques (ITES).

Par ailleurs, la Tunisie tient à poursuivre les négociations directes avec le Marché commun du Sud (MERCOSUR), pour son principal objectif de conclure un accord de libre-échange avec ce marché prometteur, a-t-on appris auprès du ministère tunisien des Affaires étrangères.

Lors de son entretien avec le président tunisien Beji Caïd Essebsi, M. Faurie a réitéré l'intérêt partagé entre son pays et la Tunisie en vue de hisser les liens bilatéraux à un niveau supérieur dans les domaines économique et commercial.

"L'objectif majeur, a-t-il déclaré, est de stimuler un partenariat qui permettra de profiter des potentiels déjà existants entre les deux pays".

Le président tunisien M. Essebsi a pour sa part souligné que son pays était déterminé à élargir la base de ses partenaires économiques en Amérique latine essentiellement avec le MERCOSUR, un marché à grands potentiels vu le poids de ses pays membres dont l'Argentine, le Brésil, l'Uruguay, le Paraguay et le Venezuela.

 

 

 

 

 

 

 

Edité par  Zhao Xin
Selon moi, il s’agit du concept de « réforme dans la stabilité ». À travers le processus historique de réforme...【PLUS】