Accueil  >  Nouvelles  >  Chine  >  Politique
Le PM chinois veut faire passer la coopération pratique avec la Russie à un niveau supérieur
2019-09-17 10:09:00
Xinhuanet

La Chine et la Russie vont faire un point sur les progrès réalisés en matière de coopération pratique et réfléchir aux moyens de la porter à un niveau supérieur, annonce le Premier ministre chinois Li Keqiang dans une interview à l'agence TASS parue lundi dans le quotidien Rossiskaïa Gazeta.

Alors qu'il effectue une visite officielle en Russie de lundi à mercredi, où il prendra part à la 24e réunion régulière des chefs de gouvernement chinois et russe, M. Li estime que les relations bilatérales sont devenues de plus en plus stables, matures et résilientes, parvenant à un niveau jamais atteint.

Alors que ces deux pays voisins célèbrent le 70e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques, Xi Jinping et Vladimir Poutine avaient décidé en juin dernier d'élever ces relations déjà étroites au niveau de partenariat de coordination stratégique et global pour une nouvelle ère.

Face à une conjoncture internationale sans cesse mouvante, Li Keqiang note que les relations sino-russes "sont parvenues à un nouveau point de départ avec de nouvelles opportunités, de nouvelles tâches et de nouveaux défis".

A ses yeux, les deux parties doivent renforcer les synergies entre l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR) et l'Union économique eurasiatique (UEE), ainsi que la convergence de leurs intérêts afin de consolider le socle de leurs relations.

Le Premier ministre chinois coprésidera avec son homologue russe Dmitri Medvedev à Saint-Pétersbourg la 24e réunion ordinaire des chefs de gouvernement des deux pays. Faisant l'éloge de ce mécanisme, M. Li juge que celui-ci joue depuis 23 ans un rôle de plus en plus important dans la planification, la coordination et la promotion de la coopération bilatérale.

"Nous avons réussi à faire progresser notre coopération dans les secteurs traditionnels et émergents, et nous avons réalisé un développement quantitatif et qualitatif", se félicite M. Li.

Beijing et Moscou se sont également engagés dans une étroite coordination sur les questions internationales et ont activement assumé leurs responsabilités en faveur de la paix et de la stabilité du monde, souligne-t-il.

Alors que 2020 et 2021 seront chacune une "Année de l'innovation scientifique et technologique" pour les deux parties, la Chine saisira cette occasion pour intégrer ses atouts (industrie, finance et marchés) à ceux de la Russie (ressources naturelles, technologie et talents) afin de donner un nouvel élan à leurs progrès socioéconomiques.

Interrogé sur le rôle de la Chine dans la mondialisation, Li Keqiang rappelle la voie de développement empruntée par son pays, notant que "la Chine est à la fois un bénéficiaire et un contributeur à la mondialisation économique".

"Le monde est confronté à des incertitudes croissantes et à des facteurs déstabilisants", avertit le Premier ministre chinois, ajoutant que le multilatéralisme et le libre-échange font face à de nouveaux défis.

Dans un tel contexte, la Chine continuera de soutenir résolument la mondialisation et travaillera avec d'autres pays à la défense du système commercial multilatéral centré sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et à la promotion de la libéralisation et de la facilitation du commerce et des investissements mondiaux, conclut M. Li.

 

 

 

 

 

 

 

Edité par  Zhao Xin