Accueil  >  Nouvelles  >  Chine  >  Politique
La vision du président chinois sur le "destin partagé" illumine Davos
2018-01-29 14:29:00
Xinhuanet

Des dirigeants de tous les milieux se réunissent à Davos pour discuter de la façon de créer un "destin partagé" dans un monde divisé, ce qui constitue un pas en avant pour trouver un remède commun aux maux de notre monde.

Ce qui illumine la voie, c'est la vision du président chinois Xi Jinping sur une "communauté de destin", une proposition qu'il avait présentée, il y a un an, à la réunion du Forum Economique Mondial (FEM) à Davos, baromètre de l'économie mondiale, et à l'Office de l'ONU à Genève (ONUG), berceau du multilatéralisme moderne.

Au cours de cette période d'un an, cette idée a pris corps dans plusieurs résolutions de l'ONU et est devenue un sujet activement débattu dans la ville de Davos.

"COUTEAU SUISSE" 

Dans son discours prononcé en janvier dernier à l'ONUG, M. Xi a exhorté la communauté internationale à élaborer un ''couteau suisse'' multifonctions, afin de résoudre les différents types de problèmes auxquels le monde est confronté.

Analysant les causes fondamentales de la morosité de l'économie mondiale, M. Xi a pointé le manque de forces motrices robustes pour la croissance mondiale, le déficit de gouvernance de l'économie mondiale, et le déséquilibre au sein du développement mondial.

Sortir l'économie de sa morosité nécessite un modèle de croissance dynamique et conduit par l'innovation, une coopération gagnant-gagnant coordonnée et interconnectée, une gouvernance juste et en phase avec l'époque, ainsi qu'un développement équilibré, juste et inclusif.

Le message de M. Xi sur la mondialisation et la coopération a généré un consensus l'année dernière, et a été partagé lors du forum de Davos cette année par Liu He, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois et directeur de la Direction générale du Groupe dirigeant central pour les affaires financières et économiques.

Alors que la Chine s'ouvre davantage au monde extérieur, sa transition vers un nouveau modèle de développement créera des opportunités importantes pour plusieurs nouvelles industries, a indiqué M. Liu. "Cela signifie des opportunités pour les entreprises non seulement en Chine, mais à travers le monde".

Michael Moller, directeur général de l'Office des Nations unies à Genève, a indiqué que ce concept de M. Xi constituait un nouveau mouvement et une nouvelle position de la Chine, et était extrêmement bienvenu dans le monde actuel confronté à des divisions et en proie à des problèmes en tous genres.

La vision d'une communauté de destin a provoqué un changement géopolitique majeur dans le monde, le reste de la communauté internationale suivant désormais ce concept, a indiqué M. Moller.

ACTION POUR UN DESTIN PARTAGE 

La clé de ce destin partagé est de matérialiser le concept en action.

L'économie chinoise constitue la base de la stabilité mondiale et de l'expansion économique, alors que le PIB du pays a dépassé 82.700 milliards de yuans (environ 13.000 milliards de dollars) l'année dernière, soit une progression de 6,9%.

Grâce à des plate-formes de coopération multilatérale, dont le G20, les BRICS et l'APEC, la Chine démontre une forte préférence pour une économie mondiale ouverte, marquée par une meilleure utilisation des technologies et de l'innovation ainsi que par le développement de la coopération régionale et des accords de libre-échange, afin d'apporter des améliorations durables dans la qualité de vie du peuple.

L'initiative "la Ceinture et la Route", un réseau d'infrastructures et commercial reliant l'Asie à l'Europe et à l'Afrique le long des anciens itinéraires commerciaux, a été avancée par la Chine, mais a dégagé des bénéfices bien au-delà de ses frontières.

Le commerce entre la Chine et les pays le long de "la Ceinture et la Route" a atteint 7.400 milliards de yuans en 2017, en hausse de 17,8%, contre une croissance de 14,2% du commerce extérieur du pays l'année dernière.

Les percées réalisées par la Chine dans la réduction de la pauvreté ont contribué à une croissance mondiale inclusive, alors que les progrès du pays dans la réforme et l'ouverture ont fourni une impulsion à la mise en place d'une économie mondiale ouverte.

Le président de la 71ème Session de l'Assemblée générale de l'ONU, Peter Thomson, a indiqué que la vision d'avenir de M. Xi était "le seul destin pour l'humanité sur cette planète".

 

 

 

 

 

 

 

Edité par  Zhao Xin
Selon moi, il s’agit du concept de « réforme dans la stabilité ». À travers le processus historique de réforme...【PLUS】