Accueil  >  Nouvelles  >  Chine  >  Politique
Li Keqiang promet d'élever le niveau de la coopération Chine-PECO et des relations sino-hongroises (SYNTHESE)
2017-11-28 11:38:00
Xinhuanet

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a promis de faire franchir un nouveau palier à la coopération entre la Chine et les 16 pays d'Europe centrale et orientale (PECO) ainsi qu'aux relations sino-hongroises.

M. Li s'est exprimé dans une tribune publiée dans le journal The Hungarian Times avant sa participation à la sixième réunion des chefs de gouvernement Chine-PECO du 26 au 29 novembre à Budapest et sa visite officielle en Hongrie.

"C'est une réunion importante qui marque le cinquième anniversaire du lancement de la coopération Chine-PECO (coopération "16+1"). Je me réjouis de participer à cet événement et d'effectuer cette visite", a déclaré le Premier ministre chinois.

Rappelant que le président chinois Xi Jinping avait annoncé en mai l'établissement d'un partenariat stratégique global entre les deux pays, M. Li s'est dit pleinement confiant quant aux perspectives des relations sino-hongroises et de la coopération Chine-PECO.

Il a rappelé que le premier forum économique et commercial Chine-PECO s'était tenu à Budapest en 2011 et qu'un an plus tard, les 17 pays avaient créé une nouvelle plate-forme de coopération transrégionale : la coopération "16+1".

Durant ces cinq années, celle-ci n'a cessé de croître et le mécanisme s'est amélioré constamment, ce qui a permis de réaliser des progrès remarquables dans la coopération dans tous les domaines, a déclaré M. Li.

La confiance politique mutuelle entre la Chine et les PECO s'est renforcée et les deux parties ont créé des mécanismes de coopération dans une vingtaine de domaines, a-t-il précisé.

La coopération économique ne cesse de croître, le commerce bilatéral passant de 43,9 milliards de dollars en 2010 à 58,7 milliards de dollars en 2016, tandis que plusieurs grands projets d'infrastructures ont été achevés, a rappelé le chef du gouvernement chinois.

Les échanges entre les peuples se sont renforcés dans les domaines de l'éducation, de la culture, de la santé, du tourisme, des médias, des groupes de réflexion, des partis politiques et des jeunes, de même qu'au niveau régional, a-t-il indiqué.

Après un bon départ, la coopération "16+1" a besoin d'une nouvelle direction et d'une nouvelle impulsion, a estimé le Premier ministre, ajoutant qu'il travaillerait avec les dirigeants des PECO pour passer en revue ce que les deux parties ont accompli au cours des cinq dernières années et élaborer un plan pour l'avenir.

Quant aux relations sino-hongroises, M. Li a indiqué que les deux pays profitaient de la mondialisation économique et soutenaient celle-ci, estimant que cela correspondait aux intérêts fondamentaux des deux pays qui sont déterminés à promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement.

Disant apprécier l'alignement stratégique de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" avec la politique hongroise "Ouverture vers l'Orient", M. Li a indiqué que "la Ceinture et la Route" et la coopération "16+1" avaient permis d'accélérer la coopération économique et commerciale entre les deux pays, avec des progrès obtenus dans les domaines des investissements, de la finance, de l'agriculture, de l'innovation scientifique et technologique et des PME.

La Chine et la Hongrie ont également fait des progrès dans les échanges entre peuples et la coopération dans les domaines de la culture, de l'éducation, des sports, du tourisme et de la médecine traditionnelle chinoise, a noté le Premier ministre, se disant convaincu que les relations entre les deux pays se trouvaient à la meilleure période de leur histoire.

 

 

 

 

 

 

 

Edité par  Zhao Xin
Selon moi, il s’agit du concept de « réforme dans la stabilité ». À travers le processus historique de réforme...【PLUS】